Dès la naissance, les yeux sont en capacité de suivre un objet ou une personne. Les écrans, dont les images se succèdent et les sons interpellent, agissent sur le tout-petit comme des capteurs d’attention et peuvent, à haute dose, créer une dépendance. Cette addiction peut entrainer des crises et des conflits avec l’entourage de l’enfant, des troubles de l’attention et de la concentration ainsi que des perturbations dans son sommeil et son alimentation. Nos conseils pour vous aider à accompagner au mieux votre enfant dans sa relation avec les écrans.

Les effets des écrans sur le cerveau : vérifiez la qualité du contenu

Votre enfant semble calme et attentif devant l’écran mais il absorbe pourtant une quantité d’informations visuelles et auditives parfois inadaptées à son jeune âge. Le cerveau du tout-petit est encore immature et ne lui permet pas de prendre du recul par rapport aux images visionnées. L’alternance de réalité et de fiction peut alors générer du stress et des angoisses, perturbant les connexions neuronales et ralentissant ainsi les apprentissages de votre enfant.

Faites attention aux contenus dits « éducatifs »

Les nombreux programmes « adapté aux tout-petits » ne leur permettent pas de réaliser des apprentissages. Même si ces contenus sont présentés comme éducatifs et ludiques, ils ne peuvent pas remplacer l’expérimentation et la découverte par les cinq sens.

Accompagnez votre tout-petit dans sa relation avec les écrans

Il est important de mettre des mots sur ce que votre enfant voit à l’écran afin de pouvoir réajuster si besoin. Le tout-petit doit être en relation avec l’adulte pour se sentir exister, enrichir son langage, développer son estime de lui et découvrir le monde.

Temps d’écran : contrôlez l’exposition de votre enfant

Quand le tout-petit joue à côté d’une télévision allumée sans même la regarder attentivement, celle-ci perturbe sa concentration, ses découvertes et saccade son jeu. Nous vous recommandons d’éviter l’exposition aux écrans avant l’âge de 3 ans, afin de favoriser le bon développement de votre enfant. Pour en savoir plus, Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste français a établi la « diététique des écrans » en donnant des repères clairs sur quand et de quelle manière introduire les écrans selon l’âge : la règle 3-6-9-12

Variez les activités proposées à votre tout-petit

Votre enfant a besoin de bouger pour prendre conscience de son corps et s’éveiller au monde qui l’entoure. Proposez-lui d’aller se promener, de jouer avec ses jouets ou encore de réaliser une activité avec vous. Il est important que votre tout-petit passe la majeure partie de son temps à jouer pour expérimenter et découvrir son environnement. L’utilisation des écrans doit rester le plus possible occasionnelle.

@credit (https://www.crechespourtous.com)